Il est où le bonheur ?

Aujourd’hui, le 20 mars, c’était la Journée Mondiale du Bonheur…
Vous allez me dire encore une énième journée de « bidule truc », qui n’a aucun intérêt (comme la Journée Mondiale du Moineau 🐦 qui est aussi le 20 mars 😳)…
Et bien non … Cette journée est très sérieuse et existe depuis 2012 à l’initiative de l’ONU. « La poursuite du bonheur individuel et collectif constitue l’un des objectifs fondamentaux de l’être humain » selon les termes de l’ONU. L’objectif étant de tendre vers le bien-être social, économique et environnemental.

Pourquoi vous parler du bonheur ?

A l’occasion de cette journée mondiale, plus intéressante que la Journée Mondiale de la santé bucco-dentaire 😬, vous en conviendrez (aussi le 20 mars !!!!!), j’avais envie de vous partager ma réflexion sur ce vaste sujet qu’est le bonheur…
La recherche du bonheur est, à mon sens et aux yeux des philosophes (oui oui je me mets dans le même panier qu’eux 😂) l’objectif fondamental de l’être humain… On recherche perpétuellement à être heureux, on rejette massivement le malheur, c’est humain, c’est inné, c’est le propre de l’homme… Et en même temps à quel moment le malheur nous fait rêver 🤔.

Je vais d’ailleurs peut-être envisager de proposer cet article comme sujet du prochain bac de philosophie, car on est en droit de se poser beaucoup de questions sur le bonheur :

  • Le bonheur est-il le bien suprême ?
  • Ai-je le devoir de faire le bonheur des autres ?
  • La recherche du bonheur est-elle un idéal égoïste ?
  • Faut-il vouloir être heureux ? Le bonheur est-il le but de l’existence ?

Pour donner plus de poids à cet article et vous mettre dans l’ambiance, je vous invite à lancer le son du clip de Christophe Mahé « Il est où le bonheur », avant de commencer votre lecture… Des paroles fortes et une belle illustration de cet article…

C’est quoi le bonheur ?

La définition du bonheur est : un état de satisfaction complète, de complétion des désirs, caractérisé par sa plénitude et sa stabilité.

Le bonheur n’est pas juste une joie intense à un moment donné ou un plaisir ponctuel. Le bonheur est un état global qui s’inscrit dans la durée. La recherche du bonheur est complexe, car personne n’est vraiment capable de dire ce qui peut le rendre heureux, pleinement, et dans le temps… Chacun place l’échelle du bonheur selon ses valeurs, son éducation, ses aspirations, ce qu’il possède déjà…

Certains tendent à dire que l’amour, l’amitié et le plaisir sont les moteurs du bonheur…  sont créateurs de bonheur…
Pour d’autres, le bonheur ce serait de réaliser sa nature profonde et être en adéquation avec ce qu’on est vraiment.

Pour ma part, je pense que le bonheur, c’est un état d’esprit, une faculté à être positif, le partage, une vision de la vie, savoir savourer chaque moment, c’est donner et être généreux avec autrui (humainement surtout).

Suis-je heureuse ?

Globalement je dirais probablement que oui, car j’ai la chance d’avoir deux filles géniales, d’être en bonne santé, je suis consciente d’avoir une vie plutôt privilégiée par rapport à d’autres dans le monde, d’avoir une famille aimante, d’avoir la liberté d’être qui je suis, d’être dans un pays libre, de pouvoir m’exprimer.
Même si certains événements viennent ternir et gâcher ponctuellement ce bonheur, m’éloignent parfois de la vision idyllique que j’avais du bonheur, modifient la projection du bonheur que j’avais pour l’avenir… je continue à oeuvrer pour tendre vers le plus de bonheur possible (un idéal que je n’atteindrais probablement jamais 😉), pour le retrouver au quotidien et savoir le savourer.

« Il n’y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur c’est le chemin. » (Citation du sage chinois Lao Tseu)

Une chose de sûre c’est que le bonheur total et inconditionnel n’existe pas, l’être humain est en perpétuelle quête du bonheur, c’est un état qu’on vise en permanence, qu’on projette, mais qu’on n’atteindra probablement jamais
Leibniz, un philosophe disait “Notre bonheur ne consistera jamais dans une pleine jouissance, où il n’y aurait plus rien à désirer; mais dans un progrès perpétuel à de nouveaux plaisirs et de nouvelles perfections”.

L’avantage dans cette quête perpétuelle vers le bonheur, c’est qu’on avance, on évolue, on s’enrichit, on découvre, on apprend… et ces étapes nous conduisent vers le bonheur petit à petit.

Je vous partage une très belle vidéo de Frédéric Lenoir qui explique avec des mots simples, le bonheur (et l’accent québécois du présentateur, c’est cadeau 😝)

Mes petits bonheurs dans la vie

Ce qui me rend heureuse dans la vie, ce sont :

  • Les voyages : c’est une ouverture vers l’autre, un lâcher prise, un émerveillement… C’est un facteur obligatoire dans mon bonheur.
  • L’amour / l’amitié : se sentir aimée, être importante pour quelqu’un(s), être entourée.
  • Donner aux autres : apporter de l’attention à l’autre, être présente pour les autres, apporter du bonheur à son entourage.
  • Se créer des souvenirs : de famille, de voyages, de rencontres, partager des temps de qualité…

Et vous c’est quoi qui vous rend heureux ?

Partagez en commentaires ⬇️ ⬇️ ⬇️ ⬇️ ⬇️ vos petits bonheurs 💙

Si vous êtes arrivés jusque là, bravo… et surtout merci 😍
Je ne suis pas psy, ni coach, ni philosophe, ma perception du bonheur n’engage que moi, et je serais ravie de partager votre vision du bonheur.
Je vous souhaite (et me souhaite aussi 😇) plein de bonheur !

4 réflexions sur “Il est où le bonheur ?

Répondre à Nans Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s