Si tel est ton destin …

Cet article, ou plutôt cette belle histoire, est une invitation à croire en ses potentialités et à suivre son instinct… Je pense à tous les étudiants qui doutent parfois de leur parcours, qui rencontrent des obstacles – surtout en cette période complexe post-covid -, mais aussi à tous ceux qui sont parfois perdus dans leur environnement professionnel. Persistez, croyez en vos rêves… quelques soient les critiques, les normes, oui tout est possible… et pour vous le prouver, j’ai envie de vous raconter cette belle histoire.

J'ai à la base publié cet article sur mon Linkedin, et je me suis dit que cette belle expérience pourrait intéresser mes fidèles lecteurs du blog ❤️. Bonne lecture !

Il était une fois …

Il était une fois une jeune fille, ni excellente, ni cancre, qui préparait un bac S, avec une conviction mitigée, sans perspective claire… Une seconde plutôt moyenne, une première un peu plus investie, mais surtout une orientation « professionnelle » qui commence à se dessiner : devenir ingénieur en génie civil… Savoir ou on veut aller, est une première grande étape (essentielle) dans la vie d’une jeune étudiante… elle permet d’avoir une vision plus claire de son avenir et de ce fait un regain de motivation.

Grâce à une opportunité professionnelle familiale, la voici « projetée », en famille, au Canada, à Montréal, pour préparer son année de terminale au sein d’une école française. Une très belle année de découvertes, d’enrichissements, de rencontres, mais scolairement difficile : un niveau d’excellence très élevé et largement reconnu comme difficile. Des heures de travail, des cours de soutien, des milliers d’exercices et la voici le bac en poche à 6 000 kms ! C’est un bel exploit MAIS parfois le destin ne s’écrit pas aussi facilement.

Je vous rappelle que cette jeune fille rêvait d’intégrer une école d’ingénieur en génie civil (en France)… et vous l’aurez compris, le combo : Parcoursup + étudiante au Canada (hors zone) + niveau d’excellence (moyenne du bulletin plus faible qu’en France) = recalée dans TOUTES les écoles d’ingénieurs, les prépa et même les DUT… C’est la douce froide !

Faire des choix

Après le choc et la déception, 2 solutions se présentent :

  1. changer de voie
  2. ou s’accrocher à ses rêves en prenant une voie alternative, non conventionnelle (ou moins conventionnelle).

Avec détermination et conviction, elle a choisi la deuxième solution : aller jusqu’au bout de son ambition, même si cela nécessite de prendre une voie plus longue, plus incertaine pour intégrer les écoles d’ingénieurs. Elle a choisi de faire un BTS…

Croire en vous

Sur la route, vous aurez toujours certaines personnes pour vous décourager, vous faire douter, mais croyez en vous… Elle a fait fi de tous commentaires, elle a assumé son choix : un BTS Travaux Publics – de l’autre côté de la France, à 700 kms de Lyon – tout en gardant à l’esprit, l’objectif d’intégrer une école d’ingénieurs, même s’il faut passer par une prépa post BTS.

2 ans de BTS passent, avec beaucoup de travail et d’investissement, beaucoup de plaisir, un objectif largement atteint : être major de promo, et un rêve (plus du tout secret) : tenter les concours d’écoles d’ingénieurs directement en sortie de BTS. Une belle ambition et un beau challenge de se confronter aux étudiants de DUT et de prépa…

Sauter le pas

Go c’est parti, elle se lance, elle « potasse » beaucoup pour préparer ses concours et entretiens, elle se documente, elle complète ses lacunes en mécanique et mathématiques grâce à des livres… elle s’investit à fond !

Résultat : admission dans 2 écoles d’ingénieurs, parmi les plus prestigieuses de ce secteur d’activité. Et surtout elle fait partie des rares élus BTS à intégrer directement ses écoles d’excellence.

Le pari est gagné ! Une nouvelle page de l’histoire s’écrit…

Morale de cette histoire :

Quelques soient vos rêves, vos aspirations, accrochez-vous, tout est possible. Oui, parfois la route sera sinueuse, avec des obstacles, oui, parfois certaines situations seront injustes, mais si vous travaillez fort dans ce sens, si vous visez l’objectif que vous vous êtes fixé, si vous croyez en votre potentiel, si vous vous donnez les moyens… tout est possible !

PS : Je suis heureuse de vous raconter cette belle histoire, fière de cette jeune fille… et vous l’aurez compris c’est ma fille. Elle a réussi son projet… BRAVO !!!

Et ce n’est pas fini …

7 commentaires sur “Si tel est ton destin …

Ajouter un commentaire

  1. Très belle histoire, très belle conclusion, très belle morale … Je suis à 100% d’accord avec ça !
    Bravo bravo à Chloé ! Félicitations ! Elle a tout compris de la vie ! Grâce à sa maman je pense …. Bravo aux deux !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :