On a testé la cabane à sucre

On connaissait la cabane au Canada 🏠, la cabane au fond du jardin 🎶, la cabane dans les arbres 🌳, mais pas encore la Cabane à sucre
C’est quoi cette fameuse Cabane à sucre dont tout le monde parle au printemps, ici au Canada ???

Le temps des sucres

Au printemps dans les érablières (plantation d’érables 🍁), c’est le temps des sucres, soit la récolte de la sève de printemps des érables, qu’on appelle également l’eau d’érable.
Cette eau d’érable va suivre un processus de transformation (par évaporation dans des bouilloires) pour devenir le fameux « Sirop d’érable ».

Le saviez-vous ? Le Canada produit 75% de la production mondiale (et 95% de la production du Canada est faite au Québec).

Une tradition qu’on ne pouvait pas manquer …

Ce temps des sucres est aussi une période ou on se retrouve – à la bonne franquette – dans les fameuses cabanes à sucre (érablières) pour déguster des mets typiques du Québec… préparés au sirop d’érable bien sûr !!!!

Nous nous sommes rendus à Coaticook (à 10 kms de la frontière des Etats Unis) pour découvrir cette région de l’Estrie et des cantons d’Hatley (à 1h30 de Montréal), et pour tester une cabane à sucre.

La cabane à sucre

La « légende » des cabanes à sucre s’est avérée bien réelle…
. Une décoration rustique ✅
. A la bonne franquette (avec de grandes tablées) ✅
. Un repas à volonté ✅
. Un taux de cholestérol qui s’affole ✅
. Une glycémie qui explose ✅
. Un ventre bien repus ✅

. Aucune culpabilité de ce suicide alimentaire ❌
. Et 6 mois pour retrouver la ligne (que je n’ai pas  😥)  ✅

Le menu de la cabane à sucre

C’est un concentré de gras et de sucre…
Je vous fais envie avec ce petit résumé 🤣 ?!!!!

Mon péché mignon, ce sont les oreilles de crisses (des croustilles de lard salé grillées dans une poêle ou frites dans l’huile). J’ai adoré ça… le seul hic, c’est que c’est GRAS 😵.
Cela rappelle un peu les grattons pour ceux qui connaissent (avis aux lyonnais 😉)

Et ce repas léger (!!!) se termine par la « tire à l’érable » (nous n’avions pas eu encore assez de sucre 😱). Le principe est de faire couler du sirop d’érable liquide sur de la glace ou de la neige, et de rouler ce sirop autour d’un bâtonnet pour en faire une sucette de sirop d’érable… Je ne suis pas fan….

La tire à l’érable

Objectivement, si j’étais critique gastronomique (ça se saurait 😁) , je ne suis pas sûre que j’attribuerais une étoile, ni même une toque aux cabanes à sucre, mais c’est une tradition qui perdure et qu’il est bon de faire perdurer, au moins pour la convivialité et cet esprit de simplicité…

Pour le plaisir on vous partage quelques photos de la décoration soignée, de Dixville (à côté de Coaticook), de l’érablière…

Modernité oblige… ce ne sont plus des seaux, mais des tuyaux qui récupèrent l’eau d’érable et l’acheminent pour être transformée
Modernité oblige… ce ne sont plus des seaux, mais des tuyaux qui récupèrent l’eau d’érable et l’acheminent pour être transformée
Notre érablière
Notre érablière
Notre érablière
Une décoration « vintage »
Une décoration « vintage »
Une décoration « vintage »
Une décoration « vintage »
Paysage d’Estrie
Dixville
Dixville
Dixville

10 réflexions sur “On a testé la cabane à sucre

  1. Marlène Clavel

    Waouh que de souvenirs, on en avait fait une également mais au mois d’octobre ! Donc on avait eu droit qu’au super repas !! J’ai l’estomac qui tourne rien que d’y repenser (surtout à 7h du matin…).
    Bonne journée, gros bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s